pas de resto-trottoir en juillet!

       Nombre de trottantes et trottants s'étant dispersés aux quatre vents, il n'y aura pas de resto-trottoir ce mois ci.
Si toutefois cette nouvelle vous attriste particulièrement et que vous ne voudriez absolument  pas que cela se reproduise, vous pouvez nous rejoindre en participant dés le mercredi 5 août à la préparation du prochain.


En attendant notre prochaine rencontre, vous serez peut-être intéressés par : 

Le Camp VMC anti-autoritaire et anti-capitaliste contre Cigéo et son monde - Rencontres et actions 

 La gestion des déchets nucléaires n’a et n’aura jamais de solution. Ils seront toujours là, que ce soit à 500 mètres sous terre ici à Bure, comme ailleurs. L’urgence n’est pas à leur gestion, mais à l’arrêt de leur production. Si l’industrie de l’atome et l’État souhaitent enterrer le problème aussi vite que possible, c’est bien pour continuer d’en produire. Nous nous opposons à la destruction de nos lieux de vie, dans la Meuse comme ailleurs, ainsi qu’à la poursuite du nucléaire de tout temps. Nous vous proposons de nous rejoindre à Bure du 1er au 10 août pour prendre le temps d’amplifier ensemble l’opposition concrète à CIGEO et son monde. 
http://vmc.camp/programme/    

Joyeux été gourmand et ensoleillé ...

Resto Trottoir de juin et marche NoTAV


 (illustration tirée du site de la marche No TAV)

Hello !

Le Resto Trottoir vous accueille comme d’habitude (même si, entre le mauvais temps et les invitations, nous n’avons pas été sur la place Marulaz depuis février) sur la place Marulaz à 12h30 (et plus tôt si vous voulez participer à l’installation) pour un repas gratuit et pour TOUTES et TOUS (pas besoin de sortir sa feuille d’impôt !).

L’affiche que nous vous proposons est une invitation à venir marcher pendant la première quinzaine de juillet en soutien à la lutte contre le train grande vitesse Lyon-Turin. La citation est une phrase qui nous semble pleine de sens et récupérée dans le magnifique livre dont nous avions fait la promotion l’an passé : “Constellations : trajectoires révolutionnaires du jeune XXIe siècle” (plus d’infos sur le livre ici).


Voici le lien pour la marche No TAV :
Le blog avec les infos, le pourquoi, le parcours… http://marchenotav.noblogs.org


En mai, nous vous avions récupéré de ce blog ce petit résumé :
- Marche NoTav (TAV : treno ad alta velocità, train à grande vitesse en italien)
Du 29 juin au 12 juillet, marche contre la ligne Lyon-Turin.
“En Italie, dans le Val de Suse les travaux avancent à pas de fourmis grâce à la mobilisation quotidienne des habitantEs de la vallée mais aussi de tout un tas de gens venus des 4 coins de la botte pour leur prêter main forte.
Depuis trop longtemps en France nous attendons que les italienEs amènent seuls la victoire. De l’autre côté de la frontière, chaque année depuis 2005 des manifestations de plus de 60 000 personnes se retrouvent face à la police, l’armée, la mafia. Sans avoir la prétention d’être des milliers, nous aimerions au moins que ça permette de parler du projet et de cette lutte qui dure depuis plusieurs années pour l’empêcher ; et pourquoi pas que d’autres luttes se croisent, se mêlent à cette occasion.”
Le mail pour contacter le collectif : marchenotav@rebellyon.info

Si vous nous/les rejoignez,
nous vous souhaitons une “Bonne marche !”
Les Trottant.e.s




En mai, le Resto Trottoir sera sur piste cyclable et dans la place !

Le Resto Trottoir organisera son repas mensuel ce dimanche 31 mai, place de la Révolution aux mêmes heures qu’habituellement : 11h30 pour participer à l’installation et 12h30 pour manger ensemble. Le RT est, cette fois-ci, invité par les associations et collectifs organisateurs de la Fête du Vélo (et de la trottinette, du landau, du skate, etc.).

Retrouvez le programme de la Fête du Vélo sur le site de Vélo-campus et de l’AVB. Mais surtout, participez à la Vélorution carnavalesque, samedi 30 mai à 14h30, pour des pistes cyclables continues et cohérentes !

Et quelques liens pour dire pourquoi, entre autres idées développées dans l’affiche, nous sommes POUR le vélo :
Brochure : Pour en finir avec la société de l’automobile
Histoire : Le lobby automobile et la disparition des tramways
Brochure : Énergie et équité


À bientôt sur la place de la Révolution avec notre zone de gratuité, l’infokiosque, nos pancartes et banderoles et le repas gratuit solidaire…

Les Trottant.e.s

—————
Quelques autres news que nous vous soumettons :

 - [Manif Besançon] Marche contre les violences sexuelles, sexistes et homophobes.
Ces derniers temps plusieurs agressions physiques et sexuelles, sexistes et homophobes ont malheureusement eu lieu à Besançon. Il y a un an et demi le collectif Osez Le Féminisme avaient proposé une marche de nuit pour protester contre le fait que les femmes n’étaient pas tranquilles lorsqu’elles traversaient la ville la nuit si elles n’étaient pas accompagnées. Quelques 300 personnes avaient participé. Les drames continuent et avec les copines et copains, on a envie de dire STOP STOP STOP.
Alors réunissons-nous ce JEUDI à 21h PLACE DE LA RÉVOLUTION pour être encore une fois très nombreuses et nombreux à marcher dans la ville.

- [Manif + Rencontres] Marche NoTav (TAV : treno ad alta velocità, train à grande vitesse en italien)
Du 29 juin au 12 juillet, marche contre la ligne Lyon-Turin.
En Italie, dans le Val de Suse les travaux avancent à pas de fourmis grâce à la mobilisation quotidienne des habitantEs de la vallée mais aussi de tout un tas de gens venus des 4 coins de la botte pour leur prêter main forte.
Depuis trop longtemps en France nous attendons que les italienEs amènent seuls la victoire. De l’autre côté de la frontière, chaque année depuis 2005 des manifestations de plus de 60 000 personnes se retrouvent face à la police, l’armée, la mafia. Sans avoir la prétention d’être des milliers, nous aimerions au moins que ça permette de parler du projet et de cette lutte qui dure depuis plusieurs années pour l’empêcher ; et pourquoi pas que d’autres luttes se croisent, se mêlent à cette occasion.
Le blog et le mail pour contacter le collectif : marchenotav@rebellyon.info

- [Rencontres + manifs] Du 1er au 10 août 2015 aura lieu à Bure (Meuse) un camp anti-autoritaire et anti-capitaliste contre le CIGÉO, le nucléaire et leur monde !
Venez nombreux et en attendant le départ, visionnez cette petite vidéo qui raconte la lutte contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure, ainsi que les politiques d’acceptabilité sociale, notamment décrites par Michel Callon, sociologue de l’innovation et membre du comité scientifique de l’Andra, l’agence nationale de gestion des déchets radioactifs. Plus Bure sera la chute !
Le blog.


- [Info] Installer de jeunes agriculteurs et agricultrices (collectifs Reclaim the fields) ou Créer une AMAP ou S’organiser pour réquisitionner des terres agricoles dévolues à être bétonnées… Et autour de Besançon, ce ne sont pas les grands projets inutiles (“subventionneurs” d’entreprises privées) qui manquent…

- [Besançon] Center Park de Poligny :
Vous voulez vous mobiliser contre ce projet inutile et destructeur ? Rejoignez-nous ou contactez-nous, la mobilisation à Besançon s’amorce… Et avec vous, elle n’ira que plus vite !
À Poligny, contactez le Pic Noir.





Resto Trottoir d'avril 2015

Le prochain Resto Trottoir aura lieu ce 26 avril mais attention, comme le Vide Grenier de TAMBOUR BATTANT occupera la place Marulaz et les alentours, nous nous retrouvons square Bouchot. Sauf si la pluie est au rendez-vous, auquel cas, suivez les pancartes...
Vous pouvez nous aider dès 11h30 à installer, le repas est prévu pour 12h30.

Ce mois-ci, l'affiche du RT vient en soutien aux mobilisations sociales en Algérie contre l’exploitation future des gaz de schiste, autorisée par le gouvernement. 

Quelques liens pour en savoir plus...

Gaz de schiste : les Algériens se mobilisent contre le régime et l’ingérence des multinationales pétrolières

Quand l'avenir de l'Algérie s'oppose au gaz de schiste

Le racisme anti-noir, dix traits qui en font une spécificité

Des mythes aux religions, des théories racistes du XVIIIe siècle aux crimes uniques de la traite négrière, du marquage visible et indélébile des victimes potentielles à l’attribution systématique d’une valeur négative au Noir, des mythes incessamment renouvelés de l’Afrique mal gérée et trop peuplée…

C’est dans le cadre de sa lutte contre TOUTES les discriminations et oppressions, que le Resto Trottoir vous invite à venir discuter avec Kanyana Mutombo du racisme anti-noir :

 ce Jeudi 9 avril 2015


Kanyana Mutombo, qui est docteur en relations internationales et directeur de l’université populaire africaine de Genève et de la publication Regards Africains, nous fera une présentation de ces dix traits qui font du racisme anti-noir une spécificité puis nous entamerons une discussion ensemble.

La librairie L’Autodidacte, 5 rue Marulaz à Besançon sera ouverte dès 20h. En attendant que tout le monde arrive et s’installe dans les lieux nous vous proposons une petite collation-buffet végétalienne, comme d’habitude. Le débat démarrera probablement autour de 20h30… et finira à l’épuisement du sujet !



Sauce thaïlandaise

Ingrédients

1 petit oignon émincé
2 gousses d'ail hachées
2 piments verts épépinés hachés
1 càc de gingembre frais haché
1 càc de zeste de citron vert râpé
2 càc de baies de coriandre
2 càc de graines de cumin
3 càs de coriandre fraîche  hachée
1 càs de sauce de soja
le jus d'un citron vert ou d'un petit citron jaune
1 càc de sucre
25 gr de purée de noix de coco mélangée à 2/3 de tasse d'eau bouillante

Préparation

Mettre les graines et baies dans le mixer et broyer. Ajouter le reste des ingrédients (sauf la coriandre fraîche que l'on garde pour la fin)… Mixer jusqu'à obtention d'un pâte onctueuse.

Très bon avec des cubes de tofu qu'on aura fait mariner dans la sauce de soja avant puis griller à la poêle. Mélanger la sauce et les cubes de tofu et servir avec un riz. Mettre la coriandre fraîche en décor à la fin.

Au RT, avec la récupération, on n'a pas tout eu et on a remplacé la crème de noix de coco par de la crème de soja, et le gingembre frais par du gingembre en poudre. Le citron fait épaissir la crème de soja : il faut donc ajouter de l'eau. On a mis de la noix de coco râpée et c'était très bon quand même ! Adaptez vos recettes avec ce que vous avez dans vos placards !

Bon appétit !

Resto Trottoir de mars 2015

Le repas du Resto Trottoir sera ce 29 mars place Marulaz s’il fait beau… sinon vous savez quoi faire : suivre les pancartes sur place !
Vous pouvez, comme habituellement, aider dès 11h30 à l’installation puis au service et au rangement…
Attention, ce week-end il y a le changement d’heure !
 
Le capitalisme nuit gravement à la société, on le sait, on le subit !
  
“De la bouffe pas des bombes ! Des maisons pas des prisons ! Des soins pas des potions ! Des écoles pas des casernes ! Des légumes pas du bitume ! Des biens communs pas des profits !”

Des maisons !

Le nombre des personnes Sans Domicile Fixe a augmenté de 50 % en France en dix ans. (chiffre INSEE)
Des familles entières sont aux portes de chez elles, mal logées et presque à la rue. On estime qu’en France il y a 10 millions de personnes mal logées. Et on est sûr des 3,5 millions de personnes qui sont totalement sans logement ou qui logent dans des endroits de fortune : camping, chambres d’hôtel, abri de fortune et squat, logements insalubres ou dans la rue…

Les dispositifs d’aide sont largement sous évalués, ne sont plus adaptés et sont engorgés…
Des familles ou des personnes seules sont envoyées dans des hôtels aux frais des CCAS : des marchands de sommeil louent pour une nuit ou plusieurs une chambre peu adaptée à ces personnes pour un coût prohibitif.

Les expulsions sont toujours le premier recours de la société (en tout cas celui des élus municipaux, de la préfecture, des propriétaires privés, etc.). Malgré des lois censées donner la possibilité de réquisitionner des bâtiments pour reloger des gens, on peut constater que ce n’est jamais, sinon que trop rarement, mis en œuvre. Pourtant des bâtiments sont vides, certains sont communaux ou municipaux (et du coup ils appartiennent de fait aux habitants de la ville !) mais les pouvoirs politiques ne font rien… si ce n’est expulser des occupants qui n’ont souvent pas d’autre choix que l’illégalité.

Tous les ans, au moment de Noël, les informations nationales rappellent ce problème de logement. Une ritournelle qui permet de dédouaner les politiques : “on en parle alors ils doivent agir !”. Et bien, non. C’est un leurre. Il n’y a aucun moyen mis en œuvre si ce n’est du provisoire qui enrichit ces structures privées, hôtels et campings.

Des soins !

Démantelés, vidés de leur personnel et de fonds structurels importants, ils vont de plus en plus dans l’inefficacité… une inefficacité réglée comme du papier à musique par des choix politiques : permettre aux entreprises privées de faire du bénéfice avec les soins en supprimant en même temps les hôpitaux publics. Seul.e.s celleux qui ont de l’argent pourront (peuvent) se soigner. Et encore ! Sur 5 doigts arrachés, combien de doigts choisira-t-on de recoudre si chacun vaut des milliers d’euros ? Combien de potions s’avèrent déjà toxiques et/ou inutiles mais rentables pour les entreprises pharmaceutiques ?

Des écoles !

Alors que l’argent coule à flots dans le budget “Défense” qui augmente tous les ans, l’éducation se voit, elle, retirer des sommes nécessaires à l’établissement scolaire : permettre des activités enrichissantes aux enfants autres que l’enfermement systématique de 6 à 16 ans…
Avec la destruction du système éducatif public d’un côté et le développement des écoles privées de l’autre, c’est un choix sociétal : qui a une Culture et une Éducation de premier ordre pourra vivre, s’épanouir, travailler à sa passion… qui ne l’a pas, se verra abêtit, isolé, rejeté et laissé sur le carreau du salariat…
Attention : l’abêtissement est un projet gouvernemental. S’il n’y a plus d’argent et de moyens pour rendre des individus libres et autonomes… cela sert ses intérêts.

L’argent public pour le Public !

En attendant, les élus dépensent l’argent public en payant grassement des grosses entreprises privées (vinci, eiffage, bouygues, etc.) pour des travaux souvent inutiles (tels les stades, JO, tramways, rénovations, autoroutes, etc.) pour une population qui ne les demande pas et qui souhaiterait des projets plus utiles aux enfants, aux personnes âgées, aux non-valides, aux sans-papiers, etc.
Cela sans compter toutes ces informations qui affichent les montants et salaires que s’octroient les élus : illes s’en mettent plein les poches et ressortent frais et sans souci de leurs larcins, vols et détournements de fonds publics. Cette citation est décidément toujours d’actualité :
“Le vol le plus énorme est celui qui passe inaperçu : le secteur Privé vole Nos services publics !”

Allez, voici d’autres citations, juste pour votre bonheur…

“Il paraît que l’on vit dans un pays libre... Alors pourquoi les prisons sont pleines ?”
“Le capitalisme c’est la puissance de l’État au service des actionnaires.”
“Travaux publics ! Bénéfices privés !”

“Esclave : Tu travailles, on te nourrit et on te loge. Salarié : tu travailles pour te nourrir et te loger.”
“Travailler tous, Travailler moins, travailler autrement, partage du travail, partage des richesses !”
“Notre ville n’est pas un musée, nous voulons vivre !”
“Il faut beaucoup d’indisciplinés pour faire un peuple libre.”

“On peut parler des problèmes du monde, mais parlons plutôt des solutions à aborder !”
“Face à la crise et aux plans d’austérité, face à la misère et à la galère… dépouillons les supermarchés, piratons l
électricité, ne payons plus les loyers, dévalisons les riches… et puis partageons le butin, collectivisons la débrouille ! Rien à mendier, tout à prendre !”

Et pour rappel :
“Il n’y a pas de capitalisme à visage humain !”